5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 01:38

Chers amis,

D’abord merci beaucoup pour le soutien.

Nous sommes bien rentrés et toute l’équipe est en pleine forme y compris les chiens laissés en cours de route.

Avec 16 chiens, ma stratégie est de ne pas faire travailler un chien fatigué ou courbaturé, c’est pourquoi j’en ai laissé. Chaque chien fait ce qu’il peut et s’il travaille bien le tiers ou la moitié du trajet, c’est déjà bien.

Une semaine après le retour, nous sommes tous repartis en expédition pour 6 jours. Ils ont tous très bien travaillé.

Merci encore à tous celles et ceux qui m’ont aidé. Sans vous cette aventure aurait été impossible.

Je partagerai plus en détail cette aventure d’ici quelques jours.

L’expérience a été difficile mais passionnante et j’ai déjà le projet de faire la course de l’Iditarod en mars 2015.

Merci à toute l’équipe canine : Mr. X, Morrison, Pluton, Cochise, Cali, Carmack, Cheyenne, Baïkal, Bandit Beaver, Beige, Olive, Feist, Doulik, Devil et Lola, vous avez fait un travail formidable.

Merci aussi à tous les autres qui ont travaillé au Yukon.

Dear Friends,

First, thank you for your support.

We are back home, dogs and musher in good shape, included the dropped dogs.

With 16 dogs, my strategy was to drop tired, bored or wit sore muscles. Every dog worked as well as he could, even if he made only one third or half of the race.

One week after the race, all dogs and myself took part in a 6 days expedition. All were happy and worked very well.

Once again, thank you very much to all the people that help and support me. Without your help this adventure would not have been possible.

In a few days, I will share my experience with more details.

The experience was tough but unthralling and I plan to race the Iditarod 2015.

Thank you to my dog team : Mr. X, Morrison, Pluton, Cali, Carmack, Cheyenne, Cochise, Baïkal, Bandit, Beaver, Beige, Olive, Feist, Doulik, Devil et Lola. You made a terrific work.

Thank you to all the others that worked hard in Yukon.

Premier soir de la course. First evening.

Premier soir de la course. First evening.

Partager cet article

Published by marcelle-fressineau
commenter cet article
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 00:00

(SEE ENGLISH VERSION BELOW IMAGE AT THE END OF THE FRENCH VERSION)

Il y a déjà 2 semaines que Marcelle a pris son départ à Willow, participant à cette 42ième édition de la plus grande course de traîneaux à chiens au monde, la célèbre Iditarod. Les détails, Marcelle nous les racontera à son retour, car toute précision de ma part ne serait que spéculation, Marcelle étant la seule à savoir comment le tout s'est réellement passé depuis.

Ce que l'on sait, par contre, puisqu'on a pu le voir sur vidéo, grâce à l'Iditarod Insider, c'est qu'elle a eu un petit accident de parcours à Dalzel Gorge, comme bien d'autres d'ailleurs, entre la Rainy Pas et Rohn. Heureusement, on avait déposé un trâineau de secours chez Northern Air Cargo, pour dépôt à McGrath, 2 chekpoints après Rohn, où elle s'est bien rendue malgré un traîneau abîmé et le manque de neige sur cette partie de la piste, sans compter un chien en moins. Et oui, cette chère Cali a encore bouffé ses booties, ce qui l'a rendue mal et Marcelle a dû la renvoyer depuis Rohn, jusqu'à Anchorage, où l'attendait son handler, Bruno Prados. C'est d'ailleurs grâce à lui qu'on a cette information... ;)

Une fois l'échange de traîneau effectué à McGrath, Marcelle a poursuivi son chemin jusqu'au prochain checkpoint, Takotna, où elle a renvoyé 2 autres chiens, Pluton et Doulik, souffrant tous deux à l'épaule gauche, du moins selon le rapport du vétérinaire en poste. Deux checkpoints plus loin, à Ophir, c'est la belle Lola, dont le tricep gauche la fait souffrir, qui doit rentrer aux soins de Bruno. Au checkpoint suivant, à Cripple, c'est au tour de la pauvre Cochise d'être mise au repos, tout simplement épuisée. Voilà donc l'information que j'ai réussie à obtenir de Bruno. Marcelle me pardonnera si on a tout mélangé, car même si on parle tous deux le même langage, Bruno et moi, il arrive qu'entre Québécois et Français, on ne veule pas dire la même chose. ;)

Selon le site web de l'Iditarod, Marcelle aurait aussi retiré un autre chien à Elim, qui lui (ou elle) est parti(e) l'attendre à Nome, mais on n'a pas réussi à savoir lequel ou laquelle. Mais bon, il y a des chances que ça soit un mâle, puisque la seule femelle qui restait était notre très chère Cheyenne Jr. À moins qu'elle n'en ait eu assez de tous ces machos... ;)

Voilà donc ce qu'on sait pour sûr. Pour le reste, il faudra attendre le retour de Marcelle pour qu'elle nous raconte tout ça en détails... 

En ce 15 mars, il est maintenant 13h en Alaska, 14h au Yukon, 17h au Québec et 22h en Europe, du mois si mes calculs sont bons... ;)  Sur site web de l'Iditarod, la balise de Marcelle indique qu'elle s'est arrêtée, non loin de Safety, le dernier checkpoint avant Nome. À
 moins que sa balise ne fonctionne plus ?  Osons espérer que tou va bien et qu'elle a tout simplement jugé bon de s'arrêter avant pour se reposer, profitant de ce dernier moment de répit au grand air de l'Alaska, seule avec ses chiens... Après tout, elle est en route depuis plus de 12 heures, donc ce serait là un repos bien mérité. Patience, le dénouement s'en vient...

 Selon Mitch, mon contact au Visitor's Centre de Nome, Elliot Anderson, le musheur qui restait derrière le trio féminin dont faisait partie Marcelle avec d'autres recrues Monica Zappa et Lisbet Norris avant de s'arrêter, aurait scratché. Bref, à moins qu'elle ne rattrape Monica et Lisbet, Marcelle pourrait très bien fermer la piste et se mériter ainsi le Red Lantern Award, remis au dernier musheur à rentrer à Nome en symbole de sa persévérance. Toujours selon Mitch, ainsi qu'Eric Noreau, qui s'occupe du reste de la meute d'Alayuk avec le mari de Marcelle, Gilles, Marcelle devrait rentrer vers 14-15h de l'après-midi à Nome (heure de l'Alaska), peut-être même plus tard puisque 6 pouces de nouvelle neige semblent vouloir ralentir les choses. 

La suite avec Marcelle... En attendant, je vous laisse avec ce beau dessin que ma fille Niivi, qui était au départ avec moi lorsque Marcelle s'est lancée dans cette aventure épique, a tenu à faire pour celle qu'elle admire énormément et, qui sait, l'inspira peut-être à faire elle aussi l'Iditarod quand elle sera grande... S'il reste de la neige en Alaska d'ici là ! ;) 

À suivre...

Isabelle ;) 

 

Dessin_de_Niivi_pour_Marcelle.jpg

 

It’s already been 2 weeks since Marcelle took off from Willow, participating in the toughest dog sled race on earth, the famous Iditarod. For details, it will have to wait until Marcelle gets back, as any would just be speculations, Marcelle being the only one who knows what really happened since.

What we know, since we were able to see it on a video, thanks to the Iditarod Insider, is that she had a little mishap on the trail at Dalzel Gorge, like many others did, between Rainy Pass and Rohn. Thankfully, we had brought a spare sled to Northern Air Cargo for drop off at McGrath, 2 checkpoints passed Rohn, where she managed to make it with a worn down sled, not to mention the lack of snow on that part of the trail and one dog out. Yes, our dear Cali ate her booties once again, whichprobably gave her stomach aches, so Marcelle had to send her back from Rohn to Anchorage to her handler Bruno Prados, whom I got this information from… ;)

Once the sled was changed in McGrath, Marcelle pushed on until the next checkpoint, Takotna, where she sent back 2 more dogs, Pluton and Doulik, both suffering from their left shoulders, at least according to the report of the vet on duty. Two checkpoints down the road, in Ophir, it was the cute Lola that had to be sent back in Bruno’s care with a sore left tricep. And at the next checkpoint, in Cripple, it was the poor Cochise’s turn to get sent to rest, exhausted. At least that’s the information I got from Bruno. Marcelle will forgive me if I mixed it all up, as, even though Bruno and I both speak the same language, it is not rare that Quebecers and the French misunderstand each other… ;)

According to the Iditarod website, Marcelle would have also dropped another dog in Elim, who is now waiting for her in Nome, but we weren’t able to find out which one. But there is a chance that it is a make since the only female left onboard was our dear Cheyenne Jr. Unless she had enough of all those macho males… ;)

That’s it for what we know for sure. For the rest of the story, we’ll have to wait for Marcelle to get back and tell us all about it in details… On this day, March 15, it is now 1 PM in Alaska, 2 PM in Yukon, 5 PM in Quebec and 10 PM in Europe, that is if my calculations are right…. ;) On the Iditarod website, Marcelle’s beacon indicates that she has stopped, not too far from Safety, the last checkpoint before Nome. Unless her beacon doesn’t work anymore? Let’s hope that all is well and she simply decided to stop to rest, taking advantage of one last moment alone with her dogs in the great outdoors of Alaska… After all, she’s been on the trail for over 12 hours, so it is a well-deserved rest. Patience, the story will soon unfold…

According to Mitch, my contact at the Nome Visitor’s Centre, Elliot Anderson, the musher that was behind the female trio which Marcelle was part of with other rookies Monica Zappa and Lisbet Norris before she stopped, has dropped out of the race. So if she doesn’t catch up to Monica and Lisbet, Marcelle could very well be the one to close the trail and therefore win the Red Lantern Award, granted to the last musher to come into Nome, as a symbol of her perseverance. Still according to Mitch, as well Eric Noreau, who is taking care of the rest of Alayuk’s pack, along with Marcelle’s husband Gilles, she should be in Nome around 2 or 3 PM, Alaskan time, maybe even later since the 6 inches of fresh snow seem to be slowing things down.

We’ll find out the rest from Marcelle herself… In the meantime, I’d like to leave you with this beautiful drawing my daughter Niivi, who was with me at the start when Marcelle undertook this epic journey, made for the one she admires greatly and who might inspire her to run the Iditarod herself when she’s all grown up… That is if there’s snow left in Alaska by then! ;)

To be continued…

Isabelle ;)

NOTE : Pour voir des photos du départ cérémonial de l'Iditarod, cliquer sur les liens suivants vers Facebook, qui devraient vous permettre de voir mes photos même si vous n'êtes pas membre de Facebook :
NOTE: To see photos of the Iditarod ceremonial start in Anchorage, click on the following Facebook links, which you should be able to see even if you're not a Facebook user:

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10151931310291507.1073741857.606666506&type=1&l=ed9f481c31 

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10151931770181507.1073741858.606666506&type=1&l=382a7b6f67

Des photos du vrai départ depuis Willow suivront plus tard... 
Photos from the real start in Willow will follow later... 

Partager cet article

Published by Isabelle Dubois
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 11:44

ISA_2849-copie-1.JPG

En cette belle journée ensoleillée à Willow, sous les tropiques de l’Alaska, Marcelle nous a embrassés une dernière fois avant de prendre son départ, pour de vrai cette fois…

En attente du décompte à la ligne de départ, elle prend le temps d’aller faire un câlin à ses chiens de tête Mr. X et Morisson, ravis.

10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1, GO ! Ça y est, elle se lance, un grand sourire aux lèvres alors que la foule l’acclame.

En quelques secondes à peine, elle et ses chiens sont hors de vue, vivant ensembles un rêve bien éveillés. Souhaitons leur ce qu’il y a de mieux tout au long de leur périple vers Nome !

D’autres photos du départ suivront plus tard cette semaine… Mais pour le moment, je dois aller au lit, histoire de dormir un peu, puisque ma fille et moi devons être sur l’avion aux petites heures du matin demain, pour nous rendre à Montréal, avant de retourner à la maison à Kuujjuaq le lendemain.

Pour suivre les progrès de Marcelle en direct tout au long de cette grande course qu’est l’Iditarod, faites comme moi et inscrivez vous à Iditarod Insider pour recevoir des mises à jour et des vidéos de la course, et suivre son parcours au GPS. Voir http://iditarod.com/insider/ pour plus de détails.

Au plaisir !

Isabelle ;)

- - - 

On this beautiful sunny day in Willow, under the « tropics » of Alaska, Marcelle embraces us one last time before setting out, for real this time…

While waiting for the countdown at the starting line, she took the time to go kiss her lead dogs Mr. X and Morisson, happy.

10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1, GO! She’s on her way, a big smile on her face as the crowd cheers her on.

In a matter of a few seconds only, she and her dogs are already out of sight, living the dream wide awake. Let’s wish them all the best for a safe journey to Nome!

More photos will follow later on this week… But for now, I have to get to bed if I want to sleep a little before my daughter and I head back to Montreal tomorrow, and then back home to Kuujjuaq on Tuesday.

To follow Marcelle’s progress live during this great race that the Iditarod is, you can subscribe, like me, to Iditarod Insider to receive updates and videos of the race, and follow her itinerary by GPS. See http://iditarod.com/insider/ for more details.

Best regards !

Isabelle ;)

ISA_2844-copie-2.jpgISA_2852.JPG

Partager cet article

Published by marcelle-fressineau
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 00:00

Comme une image vaut mille mots, voici un petit video réalisé par Kami Harris, une gentille dame d’Anchorage qui a bien voulu se prêter au jeu pour qu’on puisse immortaliser cet événement special pour Marcelle, qui réalise enfin son rêve, celui de courir l’Iditarod, la plus grande course de traîneaux à chiens au monde.

Voir: https://www.facebook.com/photo.php?v=10151907263046507&l=6345007750398390998

Ma fille Niivi et moi (Isabelle Dubois) avons eu la chance d’accompagner Marcelle lors de ce départ cérémonial ce matin, qui se veut une célébration du sport officiel de l’Alaska, le traîneau à chiens, et donc un événement très émotionnel pour plusieurs, Marcelle et nous inclues. ;)

Non seulement des gens venus de partout au monde se rassemble au départ pour être témoin de l’événement, mais une fois lancé sur la piste historique de l’Iditarod à Anchorage, des tonnes de gens nous attendaient à chaque détour de ce parcours de 11 miles (17 kilomètres), criant pour encourager Marcelle et ses chiens, tendant la main pour lui toucher en passant, lui offrant même à boire et à manger, certains ayant profité de l’occasion pour faire un BBQ le long du sentier.

Pour Marcelle, qui avait déjà participé à la Yukon Quest, seule dès que le départ était lancé, c’était ici une joie de pouvoir partager sa passion du traîneau à chiens avec tous ceux qui étaient rassemblés le long du parcours cérémonial de l’Iditarod, à qui elle s faisait un plaisir d’envoyer la main au passage. Même si auparavant, on pensait que ce faux départ n’’était qu’un spectacle pour les médias et les commanditaires, nous nous sommes vite rendu compte que c’était beaucoup plus, une véritable célébration des musheurs et des athlètes que sont aussi le chiens de traîneau. Dans les mots de Marcelle : « c’était tout simplement génial ! »

N’empêche que demain, il faudra passer aux choses sérieuses, le vrai départ ayant lieu à 14h de Willow. Je doute que Marcelle arrive à fermer l’œil cette nuit…

- - -

Since a picture is worth a thousand words, here’s a video clip shot by Kami Harris, a nice lady from Anchorage who kindly accepted to film this special event for Marcelle, as her dream finally came true, that is to run this great dog sled race, renowned around the world.

See: https://www.facebook.com/photo.php?v=10151907263046507&l=6345007750398390998

My daughter Niivi and I (Isabelle Dubois) had the chance to accompany Marcelle during this ceremonial start this morning, which is a true celebration of the official sport of Alaska, dog sledding, and therefore a very emotional event for many, Marcelle and us included. ;)

Not only do people from all around the world gather at the start to witness this event, but loads of people also greeted us at each turn of this 11-mile (17-kilometre) trail, cheering Marcelle on, reaching out to touch her hand as she passed by, even offering her beverages and food along the way, as some had set up BBQs by the trail.

For Marcelle who had already participated in the Yukon Quest, leaving alone as soon as she crossed the starting line, this was truly a joy to be able to share her passion for dog sledding with people gathered along this ceremonial trail, to whom she waved every chance she got. Although we previously thought that this false start was just a big stunt to show off for the media and the sponsors, we soon realized that there was more to it, as it turned out to be a true celebration of the mushers and the athletes that their sled dogs are too. In Marcelle’s own words : « It was simply incredible! »
But of course, now, she has to get ready for th real start, scheduled tomorrow at 2 PM from Willow. I doubt she’ll be able to sleep much tonight…

Partager cet article

Published by marcelle-fressineau
commenter cet article
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 00:00

Partie de chez moi à Whitehorse, au Yukon, avec 20 de mes chiens, vendredi le 21 février aux environs de 15h, j’ai dû faire 22 heures de route en ligne seule dans mon camion-remorque à -40 C, avec seulement quelques arrêts pour dégourdir les chiens ici et là et voir à leurs besoins, pour me rendre à Anchorage en Alaska, là où se fait le départ de l’Iditarod.

Enfin arrivée sur place, samedi en après-midi, je me suis tranquillement installée dans un petit camp loué à Wasilla, sur une ferme appartenant à des musheurs du coin, dans les bois, à 1h d’Anchorage, tout près du bureau chef de l’Iditarod. Mon chez moi pour la semaine est rustique, mais au moins mes chiens ont chacun leur cabane d’ici au départ.

Dimanche matin, je suis allée prendre mon handler, Bruno Prados, qui est venu depuis la France pour me donner un coup de main avant le départ. Il restera ensuite sur place pour s’occuper des 2 chiens que je laisserai derrière, n’ayant droit qu’à 16 chiens. Il sera aussi prêt à accueillir les autres que je pourrais avoir à mettre au repos en cours de route. Pour le moment, il survit. Je ne lui fais pas trop de misère. ;)

Histoire de le mettre dans le bain tout de suite et de voir à quoi m’en tenir, nous sommes tout de suite allé entraîner les chiens ensembles cet après-midi là. Comme il n’y avait pas de neige à Wasilla. Nousavons dû aller à Tozier Track, à Anchorage, qui avait reçu une bonne bordée de neige quelques jours auparavant. Plusieurs choix de sentiers entretenus par l’Association des chiens de traîneau et de course de l’Alaska (voirhttp://www.asdra.org) s’offraient à nous, mais nous avons opté pour le plus long de 16 miles (25 kilomètres), car les chiens avaient bien besoin de se dégourdir après ce long périple sur la route. Nous y sommes arrivés juste après le championnat mondial de traîneaux à chiens du Fur Rondy Rendezvous, une course qui s’étale sur trois jours, pendant laquelle les equips font le meme trajet de 25 miles (40 kilomètres) chaque jour. Voirhttp://www.furrondy.net/events/world-championship-sled-dog-races pour plus de détails. Les sentiers étaient beaux, avec les montagnes en arrière-plan, un peu comme chez moi. Riend de bien compliqué, mais mon handler a quand meme dû s’accrocher au traîneau, puisque les chiens, anxieux de courir, sont partis en flèche.

Ces derniers ont eu droit à un bon repas ce soir là, car je devais ensuite les garder ajeun et au repos jusqu'au lendemain après-midi, lundi le 24 février, pour des tests obligatoires électrocardiogrammes et prises de sang à 16h. Le vétérinaire d’une clinique du coin m’a dit par la suite qu’ils avaient tous des cœurs d’athlète.

Mardi, nous sommes retournés à Tozier Track pour faire le même trajet. À notre arrivée, la télévision était sur place avec John Baker, une vedette d’Alaska, étant le seul Inupiat ayant remporté l’Iditarod, en 2011, et sa femme Kate Keith, une athlète Ironman aussi inscrit à la course cette année comme recrue. Leurs « paparazzis » en ont profité pour me poser quelques questions. Le célèvre musheur Joe Runyan, qui travaille pour l’Iditarod Insider, est don venu me faire la jasette avant l’entraînement.

Mercredi matin, c’était le contrôle vétérinaire pour tous les chiens, cette fois pour s’assurer de leur bon état général (poids, relation graisse-muscle, etc.) Encore une fois, mes chiens ont passé le test haut la patte.

Nous sommes ensuite retourné à Tozier Track en après-midi, où mon amie Isabelle Dubois et sa mignonne petite Niivi, de 6 ans, nous a rejoint, venues depuis le Grand Nord du Québec, en direct de Kuujjuaq, au Nunavik, pour m’encourager au départ. Nous avons fait une belle balade ensembles, bien qu’il commençait peut-être à faire un peu trop chaud pour les chiens, la température d’étant réchauffée, juste sous zéro.

Nous avons ensuite fait un détour par l’aéroport, pour aller porter mon deuxième traîneau au cargo pour l’envoyer au checkpoint de McGrath, qui se trouve juste après des passages risqués du parcours. Comme ça, s’il m’arrivait par malheur de briser mon traîneau, j’en aurai un de rechange. Mon amie nous a ensuite invités au restaurant, où nous avons dégusté du crabe de l’Alaska ensembles, autour d’une bonne bière.

Jeudi, j’ai passé toute la journée au Millenium, l’hôtel officiel de l’Iditarod, où s’est déroulé le meeting des musheurs, pendant lequel nous avons revu chaque étape du parcours en détails, ainsi que les conditions de neige de celui-ci. Ça m’a un peu rassurée. En fait, ça a l’air moins épeurant que ce qu’on entend souvent. À la fin de la journée, je suis aussi allée porter les cages des chiens au cargo, pour le retour.

Ensuite, nous sommes allés faire du social au banquet des musheurs, au cours duquel avait lieu le tirage des dossards. J’ai tiré le numéro 50 et ensuite signé autant d’autographes, sinon plus. ;)

Vendredi, on a pris ça mollo pour faire les courses de dernière minute et paqueter pour la course, histoire d’être prêts à partir dimanche. Mais avant, reste le départ cérémonial du centre-ville d’Anchorage ce samedi, 10h, duquel mon amie Isabelle vous donnera ensuite des nouvelles pour moi avec photo.

Allez mush! Et encore merci à tous ceux d'entre vous qui m'auront aidé à réaliser ce rêve. 

---

English will follow later


2014-02-26_06-39-17-PM.JPGIMG_1846.jpg

 

 

Partager cet article

Published by marcelle-fressineau
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 00:32

ENTRAÎNEMENT – 3500 KM.   TRAINING –MORE THAN 2000 MILES

Chers amis,

D’abord merci beaucoup pour le soutien.

Voilà les dernières nouvelles.

Le temps passe très vite. Dans 2 mois comme aujourd’hui, je devrais être avec mon attelage sur la piste de l’Iditarod en direction de Nome.

Je m’excuse de ne pas être très présente sur les médias sociaux. Si vous voulez communiquer avec moi, c’est le e-mail  qui est le plus efficace.

En effet, pour moi, le marathon a déjà commencé :

  • J’entraîne les chiens. Mon équipe est rendue à 3500, soit déjà plus de  2 X la distance de la course. J’ai l’intention d’arriver à 5000 km avant le départ de la course.
  • Je prépare la logistique à distribuer dans les points de contrôle : Une tonne de nourriture pour les chiens à préparer en petites portions pratiques, environ 40 repas pour moi, les bottines pour les chiens (16 chiens x 4 pattes x 20) et du matériel comme les batteries pour la lampe frontale.
  • Mon travail de guide que je ne lâche pas car il me permet de finaliser le financement.
  • Plus tout le reste soit,  des journées de 15 à 18 heures.

C’est un bon entraînement pour la course puisque je suis en pleine forme physique et morale. Les chiens aussi sont en forme.

 Iditarod-0009--2-.JPG

 

                                                                                Iditarod 0029 (3)

 

 

Iditarod-0049--3-.JPG

TRAINING –MORE THAN 2000 MILES

Dear friends,

First of all, thank you very much for all the help.

The time is running very fast. In two months like today, my team and I should be on the Iditarod trail heading to Nome.

I am sorry to be not very active on the social media. If you want communicate with me, the e-mail is the best.

Yes, my marathon has already begun:

  • I train the dogs. My team has now 3500 km of training for this season and I plan 5000 km before the race.
  • I prepare the logistic for the race, It means 1 ton of dog food, food for me, the 2000 booties, the batteries for the headlamp and all the material.
  • My work as guide that I keep. It helps me to finalize the budget.
  • And all the work around here. It means 15 to 18 hours a day.
  • It is a good training for the race. I am in very good shape and the dogs too.

 

Partager cet article

Published by marcelle-fressineau
commenter cet article
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 05:05

IDITAROD ROOKIES MEETING. English version is after the french version.

 1012742_655615577824419_1423785096_n.jpg 

Iditarod rookie meeting, chez Vern Halter.

 

Je viens de passer 2 jours avec le comité de la course de l’Iditarod et tous les rookies (nouveaux coureurs).

Je suis impressionnée d’avoir rencontré ces icônes telles que Dee Dee Jonrowe, qui a couru l’Iditarod plus de 30 fois et qui, à 60 ans, pète le feu après avoir survécu à un cancer des seins et un grave accident de voiture.

Mark Nordmann, le juge et directeur de course. C’est tout un personnage qui conserve entièrement sa passion après tant d’années. C’est grâce à des gens comme lui ou Joan Potts, son bras droit que cet événement peut survivre. Ils  nous donnent des explications sur les règlements et sur toute la logistique de la course.

Dr. Stuart Nelson, le vétérinaire en chef qui va chapeauter pas loin de 50 vétérinaires bénévoles pendant la course. Il nous donne énormément de conseils. C’est grâce à lui et son équipe que les mushers prennent de plus en plus soin de leurs chiens.

Jan Bullock, la technicienne vétérinaire responsable pour les tests sanguins et les ECG nous donnent toutes les explications.

Nous avons reçu des informations sur tous les aspects de la course et je pense que c’est important que les coureurs réalisent tout ce qu’il y a autour. Un pilote de l’Iditarod air force,  la responsable des télécommunications, le coordinateur de la course, les responsables de la motoneige-balai  nous expliquent leur façon de fonctionner.  

Vern Halter, un musher chevronné qui nous reçoit chez lui et nous donne beaucoup d’explications.

En plus de Dee Dee Jonrowe, d’autres mushers sont venus partager leurs expériences : Aron Burmeister, Aly Zirkle,  Jack Berckowitz et Justin Savidis.

J’ai aussi beaucoup apprécié de faire la connaissance des rookies de manière plus approfondie que simplement au tirage des dossards.

Nous avons maintenant l’impression de faire partie de la grande famille de l’Iditarod.

Merci à tous !

I just come back from a 2 days meeting with the Iditarod Trail Committee and the 2014 rookies.

I am so impressed to have met these icons, as Dee Dee Jonrowe. She raced the Iditarod more than 30 times. She is still full of passion and energy. She survived at a breast cancer and an important car crash.

Mark Nordmann, the race director and race marshal. He is himself a great personage. After all this year, his passion is still total. He is making a so great job with his right arm, Joan Potts. All their works help for the survival of the race.  He gave us information about the rules and the logistic.

 Dr. Stuart Nelson, the head veterinary gave us many advices. About 50 veterinaries, all volunteers, will be on the race. Their works and their collaborations  are important. Now, the mushers take more and more care of their dogs.

Jan Bullock, the technician veterinary in charge for the blood test and the ECG gave us some explanations.

We received information about all aspects of the race. I think it is important that racers realise all that is behind their race. An Iditarod Air force pilot, the telecommunications director, The Iditarod trail sweep, the race coordinator  explained us how they  works.

Vern Halter received all of us at his kennel in Willow and gave us a lot of information.

Dee Dee Jonrowe as well as other mushers : Aaron Burmeister, Aly Zirkle, Jack Bercowitz and Justin Savidis,  came to share their experience.

I appreciated also to meet the other rookies. It is better than only at the banquet.

Now we have the feeling that we are a part of the Iditarod family!

Thank you!

 

Partager cet article

Published by marcelle-fressineau
commenter cet article
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 06:33

Novembre 2013,

L'entraînement d'automne se déroule bien, mais toujours avec le quad. La première couche de neige est là. Les lacs et rivières sont gelés. Nous attendons la prochaine neige pour sortir les traîneaux.

Les chiens sont en forme. 

Le 7 et 8 décembre je vais à Anchorage pour participer au meeting spécial pour les nouveaux coureurs de l'Iditarod.

 

November 2013,

Fall training is running well but we are still with the 4wheeler. We already have snow and lakes and rivers are frozen but I wait for more snow to train with the sled.

The dogs are in good shape.

On December 7th and 8th I will go to Anchorage for the Iditarod rookie meeting. 

DSC_0020--2-.JPG LOLA


DSC 0016 (2)ZAMBONI & MORRISON

 

 

DSC_0018--2-.JPG  MR. X

 

DSC 0046 Arrêt le temps d'un snack. Snack time.

Partager cet article

Published by marcelle-fressineau
commenter cet article
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 04:54

SPONSORS

 

Merci beaucoup pour votre soutien. Sans votre aide, cette aventure ne serait pas réalisable.

Si j'oublie de mentionner votre nom sur la liste, avisez-moi.


Thank you very much for your support.Without your help, it would be impossible to do it.

 If I forget to mention your name on the list hereunder, please advise me.

 

  • Alayuk Adventures.

Notre personnel, nos bénévoles, nos hôtes et tous nos chiens.

Je remercie énormément Alexandra Rochat qui me remplace pendant mon absence.

A huge thanks to Alexandra Rochat who is taking my place during my absence.

Our staff, our volunteers, our guests and all our dogs.

Merci beaucoup Benjamin, Antoine et Bruno, les handlers à Alayuk et Anchorage.

Thank you to Benjamin, Antoine and Bruno, the handlers at Alayuk and Anchorage.

  • Gilles Proteau. Proteau General Home Repairs.

Mon conjoint qui passe son temps à réparer et entretenir le matériel. Il travaille sans relâche pour m’aider à payer les factures de bouffe pour les chiens.

My partner. He spends a lot of time to repair and maintain the equipment. He works hard to help me for buying the dog food.

 

 

  • Ryan Oxlad, Australia parraine Bandit - sponsors Bandit.

 

  • Connor Oxlad, Australia parraine Morrison - sponsors Morrison.

 

  • Suzanne et Gérard Galland parraine Olive - sponsor Olive.

 

  • Glen Brown helps for kennel expenses. Aide pour les dépenses du chenil.

 

  • Rainer Wandler  sponsors Beaver.

 

  • Isabelle Galvin sponsors Olive.

 

  • Béatrice, Monique et Alain Bourry aide pour les dépenses du chenil - Help for kennel expenses.

 

  • Patrick Caubet  aide pour les dépenses vétérinaires - Help for veterinary expenses.

 

  • Paul Boudreau sponsors Mr. X.

 

  • Yukiko Yoshida helps for food expenses. Aide pour les dépenses de nourriture.

 

  • Hélène Girardeau  parraine Arkell - sponsors Arkell.

 

  • Eric Pourteau  parraine Atlin - Baïkal - Beaver - Lola - sponsors Atlin - Baïkal - Beaver - Lola.

 

  • Isabelle Dubois parraine Cheyenne - sponsors Cheyenne.

 

  • Niivi Snowball parraine Bandit - sponsors Bandit.

 

  • Alain Periat aide pour les dépenses vétérinaires - helps for vet. expenses.

 

  • Michel, Josée, Sacha, Cassia, Mellia Emery parrainent Atlin - sponsors Atlin.
  • Claudie Gest parraine Devil - sponsors Devil.

 

  • Christiane Bula parraine Cochise - sponsors Cochise.

 

  • Sophie Firmenich a acheté les booties. Buys the booties.

 

 

  • Eric & Odile Duval aident pour l'achat du nouveau traîneau. Help for buying the new sled.

 

  • Claudine Dubois parraine Pluton. - sponsors Pluton.

 

  • Jean-Claude Pache parraine Cheyenne. - sponsors Cheyenne.

 

  • Christiane Champeval aide pour les dépenses de vétérinaire.  Helps for veterinary expenses.

 

  • Pascale Auger parraine Carmack. sponsors Carmack.

 

  • Françoise Bachmann parraine Doulik. sponsors Doulik.

 

  • Olivier Gaille parraine Bijou. sponsors Bijou.

 

  • François Messier & Sylvie Pelletier parraine Baïkal. sponsors Baïkal.

 

  • Lily parraine Cheyenne. sponsors Cheyenne.

 

  • Nicole Baumann parraine Cali. sponsors Cali.

 

  • Jade Rochat parraine Morrison. sponsors Morrison.

 

 

  • Merci beaucoup pour votre soutien.     

Thank you very much for your support.

Partager cet article

Published by marcelle-fressineau
commenter cet article
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 05:48

PRÉSENTATION DES CHIENS.

J'entraîne actuellement 20 chiens.

À l'Iditarod, chaque concurrent part avec un attelage de 16 chiens.

Mon équipe est toujours la même. Ce sont les chiens que j'ai élevés et entraînés pour les courses de qualifications et la Yukon Quest. 4 chiens se sont rajoutés, 3 proviennent du chenil de Maren Bradley (Morrison, Olive et Feist) et 1 appartient à Alexandra Rochat. (Zamboni). C'est le seul chien de mon équipe qui a déjà participé et terminé l'Iditarod (avec Hans Gatt). 

 

THE DOGS TEAM.

At the moment, I train 20 dogs.

At the Iditarod race, every racer will start with a 16 dogs team.

My team is still the same one, the dogs that I raised and trained for the qualifiers races and for the Yukon quest. I will train 4 other dogs, 3 of them come from Maren Bradley's kennel. (Morrison, Olive and Feist) and 1 belongs to Alexandra Rochat. (Zamboni). He is the only dog in my team that raced and finished the Iditarod. (with Hans Gatt).


 

Mr. X

 parrainé par/sponsored by: Paul Boudreau 

Mr. X est mon meilleur chien de tête. Il est né en 2007 au Québec à la suite d'une saillie accidentelle. Pendant que je guidais un groupe de clients, le 24 décembre, Viking profite d'un arrêt pour séduire Debee qui était supposée avoir fini ses chaleurs, mais 2 mois plus tard, X est arrivé au monde, fils unique.  C'est Jade, ma chienne de tête principale qui l'a pris sous son aile. Le résultat ne s'est pas fait attendre. Un vrai cadeau de Noël. Durant la Yukon Quest, il m’a prouvé qu’il est un chien de tête exceptionnel. Il a été en avant de mon équipe tout le long de la Quest en 2012 et de la 300 en 2013.

      Mr. X is my best leader. He was born in Quebec in 2007. It was an unplanned litter. I was guiding a group of customers on December 24. During the lunch break, Viking was mating with Debee. She should be no more in heat, but 2 months later, Mr. X was born, as only pup. Jade, my best leader at this time, took care of him. The result was not long: A real Christmas present. During the Yukon Quest, it showed me that he is an exceptional leader. He was in front of my team all along the 2012 Yukon Quest and the 2013 Yukon Quest 300. 

 

 

MORRISON 

      Parrainé par la famille Oxlad d’Australie.  Sponsored by family Oxlad from Australia.

Morisson, né en 2008. Chien de tête, Il vient du chenil de Mareen Bradley. Il s’entend bien avec Mr. X et remplace Apache qui est décédé d’une péritonite l’été dernier. Il a fini la Quest 300 en 2013.

 Morisson,  was born in 2008. Leader, he comes from Maren Bradley’s kennel. He is friend with Mr. X and replaces Apache who passed away last summer due to a peritonitis. He finished the 2013 Yukon Quest 300.

 

 

Pluton

Pluton, née en 2007. Elle vient de chez Jean-Paul Geoffrion. C'est la fille de Peyote (Ali Zyrkle) et la mère d’Apache, Arkell, Atlin, Carmack, Cali, Cochise, Chinook et Cheyenne. Leader. Pendant la Yukon Quest 2012, elle a travaillé au-delà de mes espérances en accompagnant Mr. X pendant plus de la moitié de la distance. Elle a fini la Quest en 2012 et la 300 en 2013.

 Pluton, was born in 2007. She comes from Paul Geoffrion’s kennel. She is Peyote’s daughter. Peyote comes from Ali Zyrkle’s kennel. She is the mother of Arkell, Atlin, Carmacks, Cali, Cochise, Chinook and Cheyenne. Leader, during the 2012 Yukon Quest, she worked beyond my expectation, helping Mr. X for more than half of the race. She finished the 2012 Yukon Quest and the 2013 Yukon Quest 300.

 


Cochise modifié-1

parrainée par/sponsored by : Christiane Bula

Cochise. Chien de tête et de pointe. Elle a fini la Yukon Quest en 2012 et la Quest 300 en 2013. Elle s’entend très bien avec Pluton, sa mère. J’ai un petit faible pour elle malgré qu’elle est un peu délinquante : Elle enlève toujours ses petites bottines et je dois m’arrêter souvent pour les lui remettre.

Cochise, born in 2009. Leader and swing dog. She finished the 2012 Yukon quest and the 2013 Yukon Quest 300. She is friend with Pluton, her mother. She is one of my favorite dog, but she has the bad habit to take off her booties. I have to stop quite often to put on her booties again.

 

 

OLIVE

 parrainée par / sponsored by : Gérard & Suzanne Galland and Isabelle Galvin

Olive.

 Ma petite Olive vient aussi du chenil de Marene. Jeune chienne avec un bon potentiel. Elle a fini la Yukon Quest 300 en 2013.

 My little Olive comes from Marene’s kennel. Young dog born in 2010. She has a good potential. She finished the 2013 Yukon Quest 300.

 

 

Arkell modifié-1

Arkell.

Malgré son air efféminé, il est très costaud et travaille souvent à la barre. (À l’arrière). Il a fini la Yukon Quest en 2012 et la Quest 300 en 2013.

      Arkell, born in 2008. Despite his feminine appearance, he is very strong and works often as a wheel dog. He finished the 2012 Yukon Quest and the 2013 Yukon Quest 300.

 

 

Atlin

Atlin, né en 2008. Bon chien d’équipe. Il a parcouru 1000 km de la Quest en 2012.

 Atlin, was born in 2008. Good team dog. He made 1000 km during the 2012 Yukon Quest.

 

LOLA

Lola, la chienne à Béatrice, fait toujours partie de mon équipe de course. Elle a fini la Yukon Quest en 2012 et la quest 300 en 2013. Elle peut aller à n’importe quelle position.

      Lola, Beatrice’s dog. She finished the 2012 Yukon Quest and the 2013 Yukon Quest 300. She is still in my racing team. She is able to run from the lead to the wheel.


 

BANDIT (2)

Bandit, né en 2008. Il a fini la Yukon Quest en 2012. Bon chien d’équipe ou de barre.

Bandit, born in 2008. Good team or wheel dog. He finished the 2013 Yukon Quest.

  

 

BIJOU

 

Bijou, née en 2008. Elle est tombée en chaleur pendant la Yukon Quest 2012.  Mes leaders étaient complètement déconcentrés.  J’ai dû marcher devant le traîneau pendant 60 km avant d’arriver à Eagle. Je l’ai laissée aux bons soins de l’équipe vétérinaire et maintenant, elle est stérilisée.

 Bijou was born in 2008. She fell in heat during the 2012 Yukon Quest. My leaders were so disturbed that I had to walk in front of the sled for 60 km before Eagle. I dropped her there to the veterinary team. Now she is spayed.

 

CALI (2)

Cali, née en 2009. Elle a fait partie de tous les entraînements mais n’a pas participé aux courses. Excellente chienne d’équipe.

 Cali, born in 2009. She made all the training runs but didn’t race. She is nevertheless an excellent team dog and she is learning how to lead.

 

BAIKIAL

Baïkal, né en 2008. C’est un de mes meilleurs chiens.  Il a fini la Yukon Quest 2012 et la Yukon Quest 300 en 2013.

 Baïkal, born in 2008, He is one of my best dog. He finished the 2012 Yukon Quest and the 2013 Yukon Quest 300.

 

Beige

Beige, chien d’équipe. Né en 2008. Il a fini la Yukon Quest en 2012 et la Quest 300 en 2013.

 Beige, team dog born in 2008. He finished the 2012 Yukon Quest and the 2013 Yukon quest 300.

 

Beaver

Beaver, né en 2008. Durant la Quest en 2012, il a attrapé un virus à Dawson. Je l’ai laissé aux bons soins de mes handlers. Il a fini la Quest 300 en 2013.

 Beaver, born in 2008. During the 2012 Yukon Quest, he was sick in Dawson. I dropped him there to my handlers. He finished the 2013 Yukon Quest 300.

 

 CARMACK (2)

Carmack, né en 2009. Il va à toutes les positions. Il a fait la Quest en 2012 jusqu’à Pelly Crossing, soit plus de 1000km. Je l’ai laissé à cause d’une diarrhée.

 Carmack, born in 2009. He is able to run in every position. He made the 2012 Yukon Quest to Pelly Crossing, it means more than 1000km. I dropped him because he had a diarrhea.

 

Devil modifié-1Devil, né en 2010. Il a un excellent potentiel. Il a participé à tous les entraînements.

      Devil, born in 2010. He has an excellent potential. He made all the training runs.

 

 

 

DoulikII modifié-1

Doulik, née en 2010. Elle a, elle aussi, un excellent potentiel.

 

CHEYENNE

Cheyenne, née en 2009. Infatiguable trotteuse qui peut aller à n'importe quelle position. Elle a fini la Copper Basin 300, la Percy de Wolf 210, la Yukon Quest 2012 et la Quest 300 en 2013.

Cheyenne was born in 2009. Tireless dog, she can run in every position. She finished the Copper Basin 300, the Percy de Wolf 210, the Yukon Quest in 2012 and the Quest 300 in 2013.

 

 

FEIST

Feist, c'est la soeur d'Olive. Elle est au chenil Alayuk depuis quelques mois. Elle a un bon potentiel.

Feist is Olive's sister. She arrived in our kennel last summer. She is very active and has a lot of energy. She has a good potential.

 

 

P1040369

Zamboni. Alexandra Rochat me l'a prêté pour la saison pour qu'il fasse des longues sorties. Il a déjà participé et terminé l'Iditarod (avec Hans Gatt).

Zamboni. Alexandra Rochat's dog. He is in my kennel for the season. He already raced  and finished the Iditarod. (with Hans Gatt). 

 


 

 

 

Partager cet article

Published by marcelle-fressineau
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog