Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 21:28

CIRCLE –EAGLE

 

Le voilà le fleuve, le vrai, 260 km jusqu’à Eagle! Mais, pour moi, ce n’est pas monotone. Je ne m’ennuie pas une seconde! D’abord, le paysage est magnifique. Même sous un mètre de glace, on sent l’énergie du monstre. Parfois, la piste est douce et facile. D’autres fois, on déambule dans les fatras de plaques de glace pilée. (Jumbled ice). Les chiens adorent ça et accélèrent. Le traîneau est projeté d’une plaque à l’autre. J’essaie de garder l’équilibre.  Disons que ça réveille.

Je pars au lever du soleil et les couleurs sont splendides. C’est magique de vivre ces moments avec mes 14 chiens, j’admire ma petite chenille dans ces immensités.

 Les chiens ont pris un rythme plus lent. À part ça, tout se passe bien jusqu’à la cabane de Slaven. Les aurores boréales dansent dans le ciel. La lune est impressionnante. Elle se lève au dessus des cimes des sapins, immense et foncée. Au même moment, je passe sur une zone de glace vive, je vois en plus son reflet. La région de Slaven est vraiment belle. C’est d’ailleurs un parc national. Ce sont les rangers du parc qui sont bénévoles. Ils nous accueillent avec de la paille pour les chiens, de la bouffe pour nous, la bonne chaleur d’un poêle pour sécher nos affaires et des bons matelas. Je m’arrête quelques heures, mais je ne parviens pas à dormir.

Il me reste environ 160 km jusqu’à Eagle. Je pense faire un arrêt de 5 heures au milieu et arriver demain soir à Eagle. Pour la première moitié, les chiens traînent un peu et moi je suis très fatiguée. Je me mets à parler à mon sac de paille qui se ballote sur le traîneau. Je m’endors et j’ai de la peine à lutter contre le sommeil. Soudainement, je me réveille. Je suis couchée à côté des chiens avec un sac de booties dans les mains… Finalement, je fais mon arrêt de 5 heures avant la mi-parcours. Je réussis à dormir 2 heures allongée sur mon traîneau. Je me rends compte que j’ai oublié une partie de mes snacks. Heureusement, les miens, pas ceux des chiens! Je grignote tout le temps. Cela me donne l’impression que je peux mieux garder le contrôle sur ma fatigue! Au menu, des petites boulettes maison faites avec des canneberges sauvages et du beurre de noisette, du lard et du délicieux saumon fumé et pêché par mon amie Josée.

Quand je repars, je constate que mes jeunes chiens de tête, Apache et Baïkal ne veulent plus aller en avant. Mr. X n’aime pas être tout seul, alors, je fais souvent de la rotation et commence à réaliser que le reste du parcours va être difficile avec un seul bon leader. Il va falloir que je ménage Mr. X.

À environ 60 km de Eagle, Mr X traîne ainsi que tous les mâles de l’équipe. Je ne tarde pas à réaliser pourquoi. Mlle Bijou est en chaleur! C’est là que je perds beaucoup de temps et que je marche souvent à côté ou devant le traîneau.  Pendant que je galère, je pense abandonner en arrivant à Eagle.

Le fleuve est toujours aussi magnifique, j’ai à nouveau droit à une soirée d’aurores boréales et aussi un méchant petit blizzard qui projette mon traîneau hors de la piste.

Enfin, j’arrive à Eagle. Une personne me demande : « Vous abandonnez? » sur un ton à peine interrogatif. Je m’entends lui répondre : « Non! ». C’est vrai, physiquement, les chiens sont vraiment en forme. Si je peux déposer Bijou ici, le moral va remonter. Le vétérinaire m’autorise à  la déposer. Elle voyagera en avion jusqu’à Dawson.

J’aime beaucoup le point de contrôle de Eagle.  Je suis tranquille. Toute seule avec les bénévoles. Je dors 3 heures très bien et mange bien.

 

P1010128

 

 

P1010130P1010135.JPG 

CIRCLE – EAGLE.

 

I am on the Yukon River, the real river. 260 km to Eagle. But, it is not monotone. I am not bored. Not at all. It is so beautiful. Even under one meter of ice, we feel  the energy of the monster. Sometimes, the trail is sweet and easy, sometimes, we run around the jumbled ice. The dogs love it, they speed up. The sled is knocked against the jumbled ice. I try to keep the balance. At least, it keeps me awake. I watch the sunrise and the gorgeous colors.

It is magic to live these moments with my fourteen dogs. I admire my little centipede moving through this immensity.

My team moves slower, but everything is ok all the way to Slaven Cabin. The northern lights are dancing in the sky. The moon is spectacular, rising above the top of the trees. At this time, I am running on translucent glare ice with the moon reflect. This part is really beautiful. It is a National Park. The volunteers in Slaven cabin are the rangers. They welcome us with straw for the dogs, food for us. The stove is hot. I can dry my clothes and the bed is good but I don’t sleep.

The distance to Eagle is about 160 km. I think to take a five hour rest at about 80 km. I should arrive tomorrow evening at Eagle.

During this first half way, the dogs move slower and I am very, very tired. I realise that I speak with my straw bag that is on top of my sled. I feel so sleepy. I try to fight but suddenly, I wake up. I am lying down near the dogs with my booties bag in the hand. Finally, I make my 5 hours stop before the half way. I sleep two hours.

I realise that I forget some of my snacks in Circle. Fortunately, it is not the dogs’ snacks.

I like to nibble all the time. It gives me the feeling that it helps me to keep the control on my exhaustion. On the menu : pellets with nuts butter and cranberries, bacon and some delicious  smoked salmon fished and made by my friend Josée.

When I move again, I realise that my young leaders, Apache and Baïkal, are tired to lead. Mr. X does not like to lead alone. I change his partner very often. It will be very difficult for Mr X.  I should be careful and take care of him.

At about 60 km from Eagle, my males dogs quit. I have to walk often in front of the team. The reason is that Miss Bijou is in heat!  It is in this part, that I loose a lot of time. During this hard time, I think that I will scratch in Eagle.

The River is still beautiful. The evening is wonderful with northern lights, bright stars and the full moon.  I cross a strong blizzard where my sled is thrown outside the trail.

Finally, I arrive in Eagle. Somebody asks me : You scratch ?! I do not hesitate to answer : No!

The team is in good shape. I ask to the veterinary  staff if I can drop Bijou. They agree. Bijou will travel by plane to Dawson.

I like Eagle check point. It is my favorite. I am alone with the volunteers. It is very quiet. I eat a lot. I sleep well during 3 hours and the dogs take a good rest.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marcelle-fressineau
commenter cet article

commentaires