Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 21:15

JOURNAL YUKON QUEST 2012

 

FAIRBANKS À TWO RIVERS.

 

Après toute cette préparation, j’ai hâte de partir. Le départ est un peu précipité car il manque un coureur. Pour cette première étape de 110 km, j’essaie de retenir un peu les chiens. Ils sont excités et voudraient dépasser tout le monde. Je suis plus relaxe que d’habitude et réussis à donner les snacks et la soupe selon mon plan. Cette première étape est la plus facile. La piste est excellente et le balisage aussi.    Il y a beaucoup de monde au bord de la piste pour nous encourager au départ et vers North Pole et Two Rivers. Le point de contrôle de Two Rivers est organisé par l’armée, tout fonctionne bien. J’essaie de me reposer 2 ou 3 heures mais n’y parviens pas. Je pense aux choses sérieuses qui m’attendent :  Des overflows, des glacis et Rosebud sommet.

 

 

408921 10150586785090040 811880039 9073087 609348041 n

FAIRBANKS TO TWO RIVERS.

 

After all the preparation, I Can’t wait to leave. I have to hurry up because one racer is missing. For this 110 km stage, I try to refrain my team. They are excited  and they would pass every team. I am more relaxed than usual. I am able to give the snacks and soup as I planned. This first stage is the easiest one. The trail is excellent and the marking also. Many people come to see the mushers along the trail near Fairbanks, North Pole and two Rivers. Two Rivers check point is organized by the army. Everything is well running. I try to rest 2 or 3 hours but I can’t. I am thinking about waht is waiting : overflows, glaciers and Rosebud summit.

 

 

TWO RIVERS – MILE 101.

 

C’est environ la même distance, 110 km, avec beaucoup plus de denivelés. Les chiens vont bien et je repars avec  les 14. À la première rivière à traverser, c’est la première emmêlée et le premier bain de pied.  Un peu plus loin, je m’en prends un deuxième, alors que la première glace cède car je mets le pied à côté du traîneau. J’ai compris la leçon. Je ne le ferai plus. La piste n’est quand même pas si pire. C’est tellement bien balisé. Chaque difficulté est  signalée par deux balises en croix.  C’est un travail incroyable. Cela sera de même tout le long des 1600 km.  C’est vraiment beaucoup plus facile qu’en 2002. Rosebud est long et assez raide par endroit. Par contre les overflows avant le check point sont gelés. C’est parfois pire, car ce sont de vraies patinoires et souvent en pente. J’ai toujours peur qu’un chien se blesse car ils dérapent méchamment.  Au point de contrôle, après le soin des chiens, je rentre dans la cabane. Les mushers sont bien accueillis. Des bénévoles nous ont popoté de la soupe et du ragoût. Il y a même de la pizza.  Je vais me reposer et j’essaie de sécher mes bottes.  Ensuite, je parle avec un ouvreur de piste. Cela n’a rien pour me rassurer. D’abord à 10 km d’ici, il y a beaucoup d’eau sur une assez longue distance. Ensuite, c’est le fameux Eagle summit. La montée ne m’effraie pas trop,  mais la descente, je n’ose y penser.

 

 

TWO RIVERS-MILES 101

 

It is about the same milage, 110 km, but with more difference in altitude. The dogs run well and I leave with 14. First creek, first tangle and first feet bath. I take a second bath at the next  overflow where I put my foot in the water instead of staying on the runner of the sled. I learn the lesson and will not forget. The trail is not so bad and the marking is so good. Every difficulty is marked with 2 markers set like a cross. It is an incredible job, made all along the thousand miles. It is a lot easier than in 2002. Rosebud Mountain is long and steep in some places. I am lucky, the numerous overflows before the check point are frozen. Sometimes, it is worst, because very slippery. I am always afraid that a dog gets injured. At the check point, I take care of the dogs, then, I go in the cabin. Mushers are welcomed by volunteers. Good food like stew, soup and pizza are available. Then I take a rest and try to dry my boots.

Before leaving Mile 101, I speak with a trailbreaker about the next stage. Now, I am more worried. After 10 km, the overflows are long and deep, then it is the ascent of the famous Eagle summit.  I am not afraid of it, but I am really scared of the descent.


P1010112

 

 

À suivre. To bw continued.

Partager cet article

Repost 0
Published by marcelle-fressineau
commenter cet article

commentaires