Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2021 1 19 /04 /avril /2021 12:11
Blanche & Émeraude

Blanche & Émeraude

Quand j’ai vu naître cette petite puce blanche après 6 autres gros bébés, j’ai eu des doutes pour sa survie. Elle pesait la moitié des autres chiots. Comme c’était la plus rapide pour la tétine, cela m’a rassuré. À 13 ans, elle n’a d’ailleurs pas changé. Elle est toujours aussi vorace et à l’affût de tout ce qui pourrait satisfaire son insatiable appétit. 

Elle est née en 2008, la portée des ‘’B’’ avec Baïkal, Bandit, Beaver, Belle et Bijou. La mère, Peyote, venait de chez Aliy Zirkle. Je l’ai achetée portante à Jean-Paul Geoffrion. Il voulait faire l’Iditarod et avait finalement changer ses plans. J’ai donc été chanceuse d’avoir l’opportunité de prendre Peyote et d’élever cette portée.

Blanche est restée sourde, mais cela n’a eu aucun effet sur sa vie de chien de traîneau, tellement elle était vive et alerte. Elle a eu un autre problème de santé. Lors de ses premières mues, elle perdait tous ses poils. De blanche, elle devenait rose. Nous lui avons donné des suppléments pour le pelage. Cela a beaucoup aidé.  Nous lui avons procuré une niche avec une épaisse isolation.

Une de ses spécialités, c’est de faire le pickpocket. Avec sa minuscule tête, elle s’enfile dans n’importe quelle poche et y ramasse tout ce qu’elle trouve.

Maintenant qu’elle est notre chien de compagnie, sa surdité est un handicap. Quand elle est en liberté, elle n’entend pas quand on l’appelle et elle n’entend pas lorsqu’un prédateur ou un véhicule s’approche.

Elle a fait d’innombrables sorties en traîneau avec nos hôtes.  Elle était chienne de tête, mais jamais toute seule, à cause de sa surdité. Son partenaire préféré était Willow, le plus grand chien du chenil! Je n’ai pas voulu la prendre aux courses à cause de la température qui peut descendre très bas. Lors des sorties en traîneau, elle aimait prendre sa pause confortablement installée dans le traîneau.

Pendant que les autres s'énervent, je me repose.  The teams are excited, but me, I rest.

 

When I saw the birth of this so tiny puppy after 6 other big babies, I had doubts about her survival. She weighed half the other puppies. As it was the fastest on the nipple, that reassured me. At 13, she hasn't changed. She is still greedy and always on the lookout for anything that might satisfy her insatiable appetite.

She was born in 2008, the  ’B’ ’litter with Baikal, Bandit, Beaver, Belle and Bijou. The mother, Peyote, was from Aliy Zirkle's. I bought her pregnant from Jean-Paul Geoffrion. He wanted to do the Iditarod and eventually had to change his plans. So, I was lucky to have the opportunity to take Peyote and raise this litter.

Blanche remained deaf, but it had no effect on her life as a sled dog, she was so lively and alert. She had another health problem. During her first shedding, she lost all her hair. From white, she became pink. We gave him coat supplements. It has helped a lot. We gave it a doghouse with thick insulation.

One of his specialties is pickpocketing. With her tiny head, she slips into any pocket and picks up whatever she finds.

Now that she is our pet dog, her deafness is a handicap. When she is outside, she does not hear when we call her back and she does not hear when a predator or a vehicle is approaching.

She has done countless dog sledding rides with our guests. She was a leader, but never alone, because of her deafness. Her favorite partner was Willow, the tallest dog in the kennel! I didn't want to take her to the races because the temperature can get very low. On our dog sledding tours, she liked to take her break comfortably seated in the sled.

Partager cet article
Repost0

commentaires